Le chat agressif : le comprendre et le maîtriser

L’agressivité du chat est un comportement récurrent que l’on vit au quotidien. Ceux qui aiment élever des chats à domicile savent très bien comment les chats adultes accueillent un nouveau sujet à domicile.

Toutefois, il est intéressant de décrypter ce comportement lorsqu’il devient exagéré et qu’il rende difficile la vie des autres habitants de la maison. Voici tout ce que vous devrez comprendre sur l’agressivité du chat.

L’agressivité stimulée par l’arrivée d’un nouveau chat

Si vous vivez déjà avec d’autres félins et que vous avez accueilli un nouveau chat dans votre domicile, l’agressivité des anciens semble être normale et légitime. Ce geste peut s’expliquer par le fait qu’ils défendent leur territoire en expulsant leurs rivaux, représentés par les nouveaux arrivants. Chaque nouveau chat subit en général un mauvais traitement de la part des anciens. Par ailleurs, il arrive parfois que le chat change subitement d’odeur lors d’un soin de vétérinaire. Dans ce cas, il peut également être victime d’une attaque de la part des autres félins puisqu’ils ne savent plus l’identifier correctement.

Bien comprendre l’agressivité du chat

L’agressivité du chat est un moyen de défense naturel du félin lorsqu’il se sent menacé. En effet, les félins sont des êtres individualistes qui aiment avoir leur espace personnel. Ce sont des animaux territoriaux qui savent repérer l’espace et le délimiter. Pourtant, cela n’empêche pas au chat d’avoir une vie sociale. Il peut très bien vivre avec d’autres animaux, mais son caractère primaire peut toujours se dévoiler en cas de nécessité.

Réduire l’agressivité : comment instaurer la paix??

La violence entre félins ne peut s’arrêter que par la mise en quarantaine. Pour calmer le chat agressif, il est parfois nécessaire de l’isoler. Normalement, un sevrage psychosocial permet à un chaton de s’habituer très tôt à la vie sociale. Ainsi, plus tard, il deviendra un chat bien équilibré. Cette période de sevrage est également indispensable pour transmettre des empreintes olfactives visiblement nécessaires pour que les autres animaux l’identifient plus aisément. L’organisation de repas en groupe permet par exemple de faciliter cette prise de connaissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *