Comprendre ses besoins alimentaires de son oiseau

Ayant un métabolisme qui leur est propre, les oiseaux ont un mode d’alimentation très spécifique.

Même si vous les domestiquez, ils ne doivent pas se nourrir des mêmes aliments que les chiens et les chats. De plus, leur régime alimentaire dépend également de la race que vous adoptez. Toutefois, l’oiseau élevé en captivité peut s’adapter à une alimentation mixte pour oiseaux, même s’il a une dominante alimentaire. Voici tout ce que vous devriez savoir sur les besoins nutritifs des oiseaux avant d’envisager d’en adopter un.

Diversifier la nourriture des oiseaux

La nourriture des oiseaux peut dépendre de son espèce, mais cela varie également selon son état physiologique et la saison. La nature a offert une mine de nourritures aux oiseaux, allant des grains aux insectes, en passant par les fruits. Pour combler ses besoins en nutriments, notamment en vitamines, en protéines, en lipides et en acides aminés, son alimentation doit être diversifiée.

Une alimentation adaptée à son espèce

Quoi qu’il en soit, il ne faut pas omettre le fait que chaque espèce volatile a une dominante alimentaire.

Certains types d’oiseaux sont insectivores, d’autres sont plutôt nectarivores. Il existe aussi des oiseaux florivores, granivores ou mixtes. Cela dépend aussi de l’écosystème dans lequel il vit. La proportion alimentaire dépend de chaque espèce d’oiseau.

Quelles nourritures pour les oiseaux en captivité??

Les espèces d’oiseaux habituées à être élevées en captivité s’habituent petit à petit au grain, même si ce n’est pas l’élément principal de leur alimentation. Pour bien compléter sa ration, vous devrez lui fournir 65 à 85 % de grains, 15 à 30 % de légumes, mais aussi un peu de fruits frais. Dans cette ration, vous pouvez toujours varier ses menus, en lui proposant parfois des salades, des pommes, des mouches, puis lui proposer un nouveau plateau de légumes, d’insectes et de fruits le jour suivant.

Les besoins en minéraux

Il est aussi nécessaire de comprendre que les besoins minéraux de l’oiseau varient aussi selon son état physiologique. L’apport devrait être plus renforcé lorsqu’il est en phase de croissance, en période de mue ou de reproduction. Dans ce cas, il aura besoin davantage de vitamines, d’acides aminés et d’oligo- éléments. Un conseil, si vous avez un oiseau de compagnie, donnez-lui des os de seiche ou de débris de coquilles d’huître pour compenser ses besoins en calcium.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *