Comment prendre soin de votre nouveau chiot

Comment prendre soin de votre nouveau chiot

Lorsque vient le temps de ramener enfin votre chiot à la maison pour la première fois, vous pouvez compter sur trois choses : une joie débridée, le nettoyage des accidents de votre chiot et un ajustement majeur de son mode de vie. Comme vous l’apprendrez bientôt, un chiot en pleine croissance a besoin de beaucoup plus qu’un bol de nourriture et une niche pour se développer. Et même si cela peut représenter beaucoup de travail au début, cela en vaut la peine. Établir de bonnes habitudes saines au cours de ces premières semaines jettera les bases de nombreuses années de bonheur pour vous et votre chiot.

1. Trouver un bon vétérinaire

Le premier endroit où vous et votre nouveau chiot devriez aller ensemble est, vous l’avez deviné, directement chez le vétérinaire pour un examen. Cette visite vous aidera non seulement à vous assurer que votre chiot est en bonne santé et exempt de problèmes de santé graves, de malformations congénitales, etc., mais elle vous aidera aussi à faire les premiers pas vers une bonne routine de santé préventive. Si vous ne connaissez pas encore de vétérinaire pour chien, nous vous recommandons un cabinet de vétérinaire situé à la louviere !

2. Tirez le meilleur parti de votre première visite chez le vétérinaire

Demandez à votre vétérinaire quels aliments pour chiots il recommande, à quelle fréquence le nourrir et quelle portion donner à votre chiot.

  • Établissez un plan de vaccination avec votre vétérinaire.
  • Discuter des options sûres pour lutter contre les parasites, tant externes qu’internes.
  • Renseignez-vous sur les signes de maladie à surveiller pendant les premiers mois de vie de votre chiot.
  • Renseignez-vous sur le moment où vous devriez stériliser votre chien.

3. Cherchez des aliments de qualité

Le corps de votre chiot grandit de façon critique, c’est pourquoi vous devrez choisir une nourriture spécialement conçue pour les chiots plutôt que pour les chiens adultes.

Assurez-vous que votre chiot a de l’eau fraîche et abondante à sa disposition en tout temps.

Il faudra le nourrir plusieurs fois par jour :

6-12 semaines – 4 repas par jour

3 à 6 mois – 3 repas par jour

6-12 mois – 2 repas par jour

4. Surveillez les signes précoces de la maladie

Pendant les premiers mois, les chiots sont plus susceptibles de souffrir de maladies soudaines qui peuvent être graves si elles ne sont pas détectées dès les premiers stades. Si vous observez l’un des symptômes suivants chez votre chiot, il est temps de contacter le vétérinaire :

  • Manque d’appétit
  • Faible prise de poids
  • Vomissements
  • Enflure de l’abdomen douloureux
  • Léthargie (fatigue)
  • Diarrhée
  • Difficulté à respirer
  • Respiration sifflante ou toux
  • Enflure, yeux rouges ou écoulement oculaire
  • Écoulement nasal
  • Incapacité à évacuer l’urine ou les selles

5. Enseignez l’obéissance

En enseignant les bonnes manières à votre chiot, vous l’aiderez à mener une vie d’interaction sociale positive. De plus, l’entraînement à l’obéissance aidera à forger un lien plus fort entre vous et votre chiot.

Apprendre à votre chiot à obéir à des ordres tels que s’asseoir, se coucher et venir n’impressionnera pas seulement vos amis, mais ces ordres aideront à garder votre chien en sécurité et sous contrôle dans toutes les situations potentiellement dangereuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *