Tout ce qu’il faut savoir sur le métier de vétérinaire

Tout ce qu’il faut savoir sur le métier de vétérinaire

Etre vétérinaire implique la diversité des activités. Un vétérinaire est exposé à plusieurs risques car il entre en contact avec des animaux malades d’où l’importance de suivre et de respecter certaines règles. Retrouvez ci-après des information pour les vétérinaires en herbe sur le métier de vétérinaire.

Mesures de prévention

Avec les différentes contraintes de son travail, un vétérinaire se doit d’être prudent pour le traitement, les soins, la manipulation des produits chimiques et des instruments médicaux. Il existe des mesures de prévention des risques de soins. Ces moyens de prévention doivent être analysés pour permettre la rédaction du document et apprécier l’efficacité des moyens de protection utilisés. Les mesures de prévention primaire, individuelle et collective touchent l’ensemble du personnel vétérinaire essentiellement le respect des règles d’hygiène. Elles diminuent les risques d’accident avec les protections spécifiques adaptées.

Des équipements aux normes

Les équipements à rayon X doivent être contrôlés régulièrement pour le bon réglage. Les équipements à la disposition du vétérinaire doivent être ergonomiques pour faciliter le travail : transpalettes, brancards, tables réglables, diables et chariots de soins. Les équipements de capture et l’usage des appareils d’injection sont systématiques. Il existe des principes d’hygiène pour le contrôle du risque infectieux. Il faut des vestiaires appropriés, un lave-main à commande manuelle et des douches oculaires.

Côté port d’équipement de protection individuel, les gants, les chaussures, les lunettes de sécurité, les vêtements de protection, les sur-bottes et les masques sont indispensables. Ils renforcent les mesures de protection collective. Les gants à usage unique protègent le vétérinaire des risques infectieux et des animaux des soins aseptiques. Il existe des gants en latex et en néoprène. Pour la manipulation des animaux, les gants doivent résister aux griffures et morsures. Les bottes doivent posséder des semelles antidérapantes. La tenue civile à manches courtes comme le blouse vétérinaire ou les tabliers sont des protections individuelles nécessaires en radiologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *